SUZUKI

Essai Suzuki S-Cross 1.6 DDis 120 AWD DCT Style 2017



Chez Suzuki, le haut de gamme s’appelle S-Cross. Il s’agit en fait de l’ancien SX4 S-Cross, lancé en 2013, qui a été restylée fin 2016 et a perdu au passage le SX4 de son nom. Le restylage a été l’occasion de remodeler la face avant avec un capot désormais nervuré qui donne à l’ensemble plus de caractère, mais aussi d’augmenter la garde au sol de 15 mm. Le S-Cross a reçu de nouvelles motorisations en essence mais reste fidèle en diesel au 1,6 l de 120 ch, proposé en deux ou 4 roues motrices et en boîte manuelle ou double embrayage. La configuration 4×4 et boîte double embrayage impose la finition haut de gamme Style.

A l’intérieur, la planche de bord est moussée sur sa partie supérieure et l’assemblage est correct, mais l’ensemble n’est pas vraiment flatteur. On apprécie en revanche l’équipement complet, avec sellerie cuir ou toit vitré panoramique de série. Les touches de commandes des systèmes de sécurité sont en revanche désuètes. Au centre, on trouve un molette permettant de commander la transmission intégrale, y compris avec un blocage central de différentiel. A l’arrière, l’habitabilité permet d’accueillir deux adultes correctement, et le coffre assez généreux bénéficie d’un plancher modulable en hauteur.

Le diesel se montre légèrement grondant mais l’insonorisation reste correcte, malgré des bruits aérodynamiques un peu trop présents à 130 km/h. En revanche, on apprécie les relances qui donnent l’impression d’avoir plus que les 120 ch annoncés : ce S-Cross est le plus rapide de sa catégorie, y compris en reprises. La boîte double embrayage est agréable dans l’ensemble mise à part certaines lenteurs en mode manuel ou en conduite rapide. Côté châssis, cette configuration diesel avec transmission intégrale, forcément un peu lourde, a malgré tout montré un bon compromis même si le confort se révèle ferme.

Côté budget, commençons par signaler que les SUV compacts avec transmission intégrale et boîte auto qui échappent au malus écologique sont rares. C’est le cas de ce S-Cross, sobre dans son genre puisqu’il ne consomme pas plus que la plupart de ses rivaux deux roues motrices. Pour le tarif, notre modèle d’essai, le plus cher de la gamme Suzuki, frôle les 30000 € avec un équipement complet, y compris en système de sécurité modernes. Mais le S-Cross avec le même moteur commence à moins de 24000 € en traction et à moins de 26000 € avec transmission intégrale, ce qui le place très bien par rapport à la concurrence.

source

Tags

Related Articles

7 Comments

Back to top button
Close